Livre

Couverture, miniature
4eme de couverture, miniature
Edition Amalthee
« Un bon éditeur est un éditeur qui médite. »
- Philippe Geluck

4ème de couverture

L’être humain n’est-il qu’une simple entité « corps/mental » engluée dans la matière ?

Mes parents ont chanté sur tous les toits que j’étais né ! Naïvement, je les ai crus !

Je ris, je pleure, je mange : quelle est l’identité de ce « je » si prisé, si adulé et instigateur du fameux jeu de l’ego ? Et si j’étais davantage que le conditionnement et le formatage géniteurs de ma petite personne ?

Ma naissance ne serait-elle qu’une apparence ? Un dogme ? Ne serait-elle que du cinéma, un scénario projeté habilement et concocté somptueusement par la Vie ?

Et si nous n’étions que de simples spectateurs du show qui se déroule sous nos yeux ?

Avec humour, l’ouvrage débride les zygomatiques et donne du mou à l’ego jugulé.

« Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière. »
- Michel Audiard

Plonger dans ce livre peut occasionner des effets secondaires étonnants et pour le moins déconcertants:

Oyez, oyez braves gens...

Politique du « ni ni »...

« Je » ne prétends :

Il ne s’agit :

Ces désirs appartiennent au mental, le nourrissent et le confortent ...

La Co-naissance authentique est un changement d’optique sur le monde manifesté, ni plus ni moins !

Extinction du « ni ni » !

Baigner dans le moment présent est Tout ce qui est !

Plonger dans le passé ou se projeter dans le futur c’est déflorer la virginité de l’ici et maintenant !

Le mental débridé s’affiche comme le spécialiste du dépucelage de la fraîcheur immaculée de l’instant présent, geyser inextinguible de la Vie ...

Clé d’éclaircissement :

Les pronoms « personnels » (je, tu, il, elle, nous ...), définissant habituellement et conventionnellement les êtres humains, ne constitueraient-ils pas un pâle reflet d’un unique sceau « Impersonnel » ?

Le « je » individuel et minuscule ne prendrait-il pas de la bouteille en s’effaçant au profit de son aïeul
« Je » majuscule, source de l’entièreté du monde manifesté, y compris tous les êtres humains assimilés alors à la panoplie des objets concoctés par la Vie, authentique « Je » et Sujet par excellence ... ?

Suggestion audacieuse ? Pas nécessairement !

« Je ne crois pas en l’au-delà, mais j’emmènerai quand même des sous-vêtements de rechange. »
- Woody Allen

Digression humoristique : quand l’Hamour aspire à l’Umour ...

Les bouffées d’humour remettent les pendules à l'heure!

Les aspects parfois sombres, nébuleux, énigmatiques, hermétiques, doctrinaux, dogmatiques des enseignements, des théories et des expériences aux connotations spirituelles risquent de nous enfermer dans des vues d'esprit étriquées ... Loin d'être une technique, la recherche "spirituelle" n'a d'autre but que de réconcilier le "chercheur" avec "Ce" qu'il Est depuis des temps sans commencement !

De manière à édulcorer tout cheminement gravitant autour de la "Connaissance de Soi", le contenu du livre (« Coup de théâtre ... ») met l'accent sur un lâcher-prise magistralement orchestré par l'humour ! Sans conteste, il s'affiche comme l'ingrédient majeur apte à dissoudre spontanément l'ego omnipotent persuadé d'être le maître à bord qui intronise l'individu en le hissant sur un piédestal magnifiant sa supériorité et ... son arrogance ! L'humour déride, déconstipe et donne du lest aux zygomatiques ! L'humour relativise et détricote tous les systèmes de pensées sans exception ! La recherche qualifiée de "spirituelle" perd alors de sa superbe pour simplement laisser la Vie s'exprimer et s'écouler dans la plus grande liberté nourrie par un Amour incommensurable ...

La Vie, guide par excellence, est tant Amour et Humour qu’Umour et Hamour ...

Quand l’Hamour aspire à l’Umour , l’Humour inspire l’Amour ...

Audacieuses permutations dans une dynamique échangiste non dissimulée !

« La note d'humour vient indiquer un soupir d'aise ou un instant d'apnée mentale ! »
- Serge Pastor, Revue du 3ème Millénaire n° 76